Le Compte Personnel de Formation

CPF

Depuis le 1er janvier 2019, le CPF est crédité en euros et non plus en heures (conversion des heures du CPF et du DIF acquises jusqu'au 31/12/2018) :

  • 500 € / an par tous les salariés travaillant au moins à mi-temps (plafonné à 5 000 €)
  • 800 € / an pour les moins qualifiés (plafonné à 8 000 €)

Retrouvez ci-dessous toutes les informations utiles à connaître sur le Compte Personnel de Formation (CPF) ainsi que la liste des toutes nos formations éligibles et donc finançables par votre CPF.

CPF

Le Compte Personnel de Formation en pratique 

c’est quoi ?

L'objectif du Compte Personnel de Formation est de donner à chacun les moyens de se former pour booster son employabilité, se reconvertir, évoluer en développant de nouvelles compétences ou en validant ses acquis etc.
 

Pour qui ?

Le CPF concerne toute personne de 16 ans et +  engagée dans la vie active, qu’elle soit en poste, à la recherche d’un emploi ou même accompagnée dans le cadre d’une insertion professionnelle ou d’un projet d’orientation.
 

Combien ?

Pour consulter votre Compte, connectez-vous à moncompteactivite.gouv puis :

    identifiez-vous (numéro de sécurité sociale + mot de passe)
    ou créez votre compte ici

Le menu "Mes droits à la formation" va indiquera la somme que vous avez accumulée (vous verrez s'afficher dans la partie "CPF privé + DIF" un nombre d'heures et une somme en euros).

Ce que vous devez retenir :

  • 1 heure de formation est valorisée 12,5 euros HT (ou 15 euros TTC)
  • Les personnes qui n'ont jamais suivi de formation au titre du CPF ou du DIF peuvent avoir accumulé un capital maximum de 2 880 euros
  • Il est prévu que certains OPCA abondent cette somme en 2019 (200 ou 400% de la somme accumulée selon la formation retenue et votre situation professionnelle)
  • Les sommes accumulées au titre du DIF (jusqu'à 1 800 euros TTC) seront perdues au 31/12/2020
     

Voici 2 exemples concrets :
 

  • Roméo travaille dans la même société depuis 10 ans et il n'a jamais suivi de formation au titre du DIF ou du CPF. Il a donc accumulé au 31/12/2018 un total de 192 heures de formation (120 heures au titre du DIF et 72 heures au titre du CPF valorisées 15 euros TTC de l'heure). Au 1/01/2019, Roméo bénéficie donc d'un capital de 2 880 euros TTC. À cela, une somme de 360 euros TTC (soit 24 heures valorisées 15 euros qu'il a accumulées en 2018) viendra s'ajouter à son capital en mars-avril (date à confirmer) : il aura donc 3 240 euros TTC qu'il devra utiliser si possible avant le 31/12/2020 pour au moins 120 heures.
    • Pourquoi avant le 31/12/2020 ? Parce que les 120 heures accumulées au titre du DIF seront perdues à cette date et qu'il retombera donc au 01/01/2021 à une somme de 2 440 euros TTC (soit 2 880 euros + 360 euros accumulés en 2018 + 500 euros accumulés en 2019 + 500 euros accumulés en 2020 moins les 1 800 euros accumulés au titre du DIF).
       
  • Juliette a travaillé dans différentes sociétés depuis 5 ans. Elle a accumulé au 31/12/2018 un total de 99 heures de formation (27 heures au titre du DIF et 72 heures au titre du CPF valorisées 15 euros TTC de l'heure). Au 01/01/2019, Juliette bénéficie donc d'un capital de 1 485 euros TTC. À cela, une somme de 360 euros TTC (soit 24 heures valorisées 15 euros qu'elle a accumulées en 2018) viendra s'ajouter à son capital en mars-avril (date à confirmer) : elle aura donc 1 845 euros TTC qu'elle devra utiliser si possible avant le 31/12/2020 pour au moins 27 heures.
    • Pourquoi avant le 31/12/2020 ? Parce que les 27 heures accumulées au titre du DIF seront perdues à cette date et qu'elle n'aura donc au 01/01/2021 qu'une somme de 2 800 euros TTC (soit 1 845 euros + 360 euros accumulés en 2018 + 500 euros accumulés en 2019 + 500 euros accumulés en 2020 moins les 405 euros accumulés au titre du DIF).
       

Quelles formations sont concernées ?

  • Les formations sanctionnées par les certifications professionnelles inscrites au RNCP ou par une attestation de validation d’un de ses blocs de compétences
  • Les formations sanctionnées par une certification ou une habilitation enregistrée dans le Répertoire spécifique (qui va remplacer l’Inventaire)
  • Les actions permettant de faire valider les acquis de l’expérience (VAE)
  • Les bilans de compétences
  • Les formations à destination des repreneurs et créateurs d’entreprises 
  • Et aussi le permis B !

Découvrez la liste de nos formations éligibles au CPF :
CPF